Zazen « Méditation sans objet »

 

 

Dans la méditation sans objet, face à un mur blanc, l’attention portée à la respiration est essentielle. On se concentre sur l’expiration qui doit devenir douce, longue, profonde et silencieuse, l’inspiration se produisant ensuite automatiquement.

En laissant passer les pensées, tout en étant concentré sur l’assise et le souffle justes, cette concentration détermine d’elle-même l’attitude juste de l’esprit.

La méditation sans objet est enseignée après les autres méditations parce qu’elle peut être un bouleversement, car miroir sans concession de nous même, de tout ce que l’on a cherché à éviter inconsciemment, un saut dans l’inconnu. C’est en acceptant de plonger dans l’inconnu, que nous rencontrons notre essence, et que nous redécouvrons « l’autre ».

« Dans notre monde perturbé, pratiquer la méditation sans objet signifie revenir à la véritable dimension de l’être humain et retrouver l’équilibre fondamental de son existence. »

Taisen DESHIMARU

 

 

« Vivre au présent,

c’est expérimenter, en direct, ce que les choses sont,

et non ce qu’on croit qu’elles sont,

et encore moins ce qu’on voudrait qu’elles soient. »

« Tout votre passé et votre futur ne sont que des pensées, qui arrivent maintenant. »

« La liberté c’est le pouvoir que l’on peut exercer sur soi-même. »

« La fin d’un temps est le commencement d’un moment, la fin d’un moment est le commencement d’un temps.

La transformation est la guérison d’un temps, la guérison est la transformation d’un moment. »

« La tranquillité d’esprit se trouve après la fin de votre expiration.

Si vous expirez doucement, sans même essayer d’expirer, vous accédez à la complète et parfaite tranquillité de votre esprit . »

La méditation sans objet est l’expression la plus parfaite de votre vraie nature.

Il s’agit d’être soi-même dans l’instant présent.

Shunryu SUZUKI

« Lorsque l’esprit ne demeure sur rien, le véritable esprit apparaît. »

DOGEN

Share This