Johannes H. Schutlz (psychiatre) et Edmund Jacobson (physiologiste), il y a cent ans décelèrent l’action réciproque du corps sur l’esprit et de l’esprit sur le corps et ont crée deux méthodes spécifiques de thérapie par la relaxation : le training autogène et la relaxation progressive.

 

Le training autogène de Johannes H. Schutlz a pour objet de défaire nos tensions de l’intérieur.

 

Edmund Jacobson en créant la relaxation progressive s’est particulièrement intéressé au parcours physiologique de l’émotion. Ainsi, tonus musculaire et activité cérébrale sont deux faces d’un même système de relations au monde et aux autres. La relaxation est une thérapie douce mais importante, souvent essentielle pour se reconnecter à soi même.

« Il n’y a pas de passé, de présent ou de futur.

Le présent du passé, c’est la mémoire.

Le présent du présent, c’est l’action.

Le présent de l’avenir, c’est l’imagination. »

Saint AUGUSTIN

Share This